Une passion en trois dimensions!

François Robert

François Robert commence son parcours à TéléMag comme artisan bénévole à la technique pour les émissions et les reportages. Une belle porte d’entrée et, en fait, une véritable école de formation terrain pour lui, alors qu’il s’y implique pendant deux ans à temps plein, tout en travaillant également comme DJ à la Cage aux sports (eh oui, nos collègues ont des talents cachés !)

Il décide alors de retourner aux études afin de développer son art et d’accéder à des postes rémunérés. Il complète une AEC en multimédia au Cégep Limoilou et décroche, en 2004, une première charge de cours dans cette même AEC. « C’est à ce moment que j’ai eu la piqûre pour l’enseignement. J’avais plein de projets, j’amenais mes étudiants chez TéléMag pour leur montrer comment ça se passait ! » souligne-t-il.

Toujours dans le but d’acquérir de nouvelles compétences, il complète un certificat en cinéma à l’Université Laval, puis une seconde AEC en animation 3D au Cégep Limoilou. En 2008, grâce à ses acquis, il devient le premier diplômé du nouveau DEC en animation 3D et synthèse d’images. Il y enseigne par la suite. Parallèlement, François commence une formation en pédagogie à l’Université de Sherbrooke, des études qui connaîtront leur apogée en juin 2016, à l’obtention de sa maîtrise. « Ça fait huit ans que j’étudie en pédagogie, mettons que j’ai hâte au mois de juin », ajoute-t-il en riant !

Un enseignant « connecté » sur la réalité de ses étudiants

« J’aime que ça soit pratique et concret pour eux », m’explique François. « Par exemple, je propose des situations authentiques dans mon cours, c’est-à-dire un projet sur lequel les étudiants travaillent, qui provient d’un contrat réel avec de vrais clients. Nous avons travaillé avec Rodeo FX (qui œuvre sur Game of Thrones), Squeeze, TORQ, Imax, et bien d’autres !
Je m’implique aussi dans l’organisation de la soirée cinéma du temps des Fêtes, que j’ai contribué à mettre en place en 2007, pour eux », précise-t-il.
François s’intéresse beaucoup à la formation à distance : « J’utilise toujours Moodle dans mon enseignement, que ce soit pour des classes en ligne,
le suivi de la progression des étudiants, ou du « chat » en direct avec eux pour répondre à leurs questions.

En fait, je suis un vrai fan de Moodle, j’y suis toujours connecté (pour ceux qui n’avaient pas remarqué, François a même un t-shirt à l’effigie du portail !)

De plus, les étudiants et les travailleurs de notre domaine ont déjà le réflexe d’aller se former en ligne, par exemple sur des tutoriels, quand ils veulent apprendre une nouvelle technique ou comprendre un logiciel. Pourquoi ne pas appliquer cette réalité à notre enseignement ? », souligne-t-il.

« Être entouré d’étudiants, ça garde jeune et informé des plus récentes technologies, puisqu’ils sont vraiment à l’affût des nouveautés. Ils m’en apprennent autant que je leur en apprends ! On a une super belle équipe au département et ça fait toute la différence dans notre emploi au quotidien. Enseigner, c’est pour moi un accord parfait entre technologies et relations humaines ! J’adore mon travail et j’adore le milieu collégial. Un jour, vous me verrez certainement, dans un rôle différent de celui d’enseignant ! » conclut-il.

Gageons que nous n’avons pas fini de suivre le parcours impressionnant de François !


Catherine Dallaire
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus