Taux de persévérance en hausse au Cégep Limoilou grâce au CPA

Fille consulte ressource

Après les succès impressionnants constatés lors de la première année d’implantation du CPA+ (Connaître pour accompagner +), le Cégep Limoilou poursuit l’implantation de cette approche novatrice dans neuf nouveaux programmes, pour un total de 16 programmes. Après une seule année d’implantation, l’ambitieux « Projet réussite » de 2,5 millions de dollars, lancé en août 2015 par le Cégep Limoilou afin d’augmenter la persévérance et la diplomation, donne des résultats percutants qui font déjà une différence énorme dans la vie de plusieurs étudiants. Par exemple, le taux de persévérance dans le programme de Gestion d’un établissement de restauration est passé de 65,2 % en 2014-2015 à 88,9 % en 2015-2016. En Animation 3D et synthèse d’images, on note une augmentation du taux de persévérance de 7 % ! C’est phénoménal! Et cette belle histoire se répète dans les neuf programmes au sein desquels la structure CPA+ a été implantée pour agir de la bonne manière, au bon moment.

Il était une fois CPA+…

« Moi, quand je suis arrivé au Cégep Limoilou l’année passée, j’étais bien content d’avoir été accepté en  Animation 3D. Ça allait bien en début de session, mais ça allait vite, trop vite! Jusqu’au jour où un enseignant m’a offert de l’aide. En fait, il m’a dirigé vers mon aide pédagogique individuel qui, avec moi, a réajusté mon horaire afin que je puisse suivre le rythme sans avoir d’échecs. Il m’a aussi dirigé vers les bonnes personnes pour m’aider à mieux gérer mon temps et à améliorer mon français. J’étais rassuré et surtout « remotivé », j’ai pas lâché et j’ai réussi ma session sans échecs, parce que les échecs au collégial, on les traîne longtemps. »

Chaque histoire est différente, les interventions des experts varient selon les problématiques rencontrées et tout se fait dans la confidentialité. Alors, qu’auparavant, il fallait parfois attendre un échec à la fin d’une session pour identifier un étudiant en difficulté, les interventions se font dorénavant en amont, au besoin, et génèrent un plus grand engagement de l’étudiant envers sa réussite.

Une communauté de pratiques pédagogiques

Le succès de CPA+, c’est le fruit des efforts concertés de plusieurs intervenants, mais en premier lieu des enseignants sentinelles qui agissent comme pour identifier un obstacle et agir rapidement auprès de l’étudiant concerné. Les responsabilités sont partagées dans les équipes d’intervention. Les enseignants responsables de l’accompagnement, les aides pédagogiques individuels et les conseillers pédagogiques travaillent ensemble à identifier les problèmes et à résoudre les difficultés vécues. Les enseignants sont épaulés par des ressources spécialisées telles qu’orthopédagogues, psychologues, conseillers d’orientation, travailleurs sociaux... « Ils s’adaptent à la réalité de chaque programme et de chaque étudiant. Les défis des étudiants en Soins infirmiers ne sont pas les mêmes que ceux des étudiants en Gestion d’un établissement de restauration, en Diététique ou en Tremplin DEC explique Chantal Arbour, directrice des études. Cette impressionnante équipe multidisciplinaire est en mesure d’intervenir judicieusement et au bon moment auprès des étudiants en difficulté et d’adapter les interventions à chaque situation. Et les résultats de cette première année d’implantation dépassent largement nos attentes. »

Les profils et les programmes qui ont déjà bénéficié du CPA+ sont : Soins infirmiers, Tremplin DEC, Techniques d'animation 3D et synthèse d'images, Arts, lettres et communication – Théâtre, Technologie de l'électronique – Audiovisuel, Techniques de bureautique - Microédition et hypermédia, Techniques de diététique, Technologie de l'électronique industrielle et Gestion d'un établissement de restauration.

Ceux dont l’implantation sera réalisée en 2016-2017 sont : Technologie de la géomatique, Électronique programmable et robotique, Arts visuels, Technologie de la mécanique du bâtiment, Techniques de gestion hôtelière, Arts, lettres et communication – Créativité et médias de même que le profil Développement humain et société en Sciences humaines au campus de Québec.

D’ici trois ans, les 44 programmes et profils du Cégep Limoilou bénéficieront du projet CPA+ pour permettre aux étudiants de persévérer et, éventuellement, d’obtenir leur diplôme.

Le « Projet réussite »

Malgré le contexte d’austérité qui sévissait à la rentrée 2015, le Cégep Limoilou a été en mesure de donner le coup d’envoi à son ambitieux « Projet réussite » grâce à la Fondation du Cégep. Un groupe composé de spécialistes du Cégep et d’experts externes a identifié les meilleures pratiques au Québec et dans le monde. Ces initiatives ont inspiré le Cégep Limoilou dans le développement du « Projet réussite » qui a emballé et mobilisé tant les gens d’affaires que la communauté collégiale pour récolter les 2,5 millions de dollars nécessaires entre 2015 et 2020. « Ces sommes seront entièrement consacrées au développement de projets novateurs visant l’accompagnement, l’innovation pédagogique et l’orientation, dont le CPA+ (1 150 000 millions de dollars). Des mesures qui donneront aux étudiants le goût d’entreprendre des études collégiales et de persévérer jusqu’à l’obtention de leur diplôme. » expliquait alors Louis Grou, directeur général.

Un an plus tard, les succès constatés sont impressionnants et encouragent le Cégep Limoilou à poursuivre ses démarches pour accompagner ses étudiants vers la réussite.


Thérèse Lafleur
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus