Le port de couvre-chaussures à la rescousse du Cégep Limoilou

Le Cégep Limoilou expérimente le port de couvre-chaussures par tous. Ce projet pilote est mis en branle à la suite du congé pascal alors que les planchers des campus de Québec et de Charlesbourg ont été désinfectés et cirés.

+ PROPRE

L’utilisation de couvre-chaussures contribue à l’hygiène générale et au mieux-vivre ensemble dans un édifice public. Les couvre-chaussures permettent d’éviter le transport de petits cailloux, de boue, de calcium sur les bottes ou encore de germes présents sur les chaussettes ou les chaussures sales. Le Cégep en profitera pour contrer la tendance de certains collégiens à ne pas mettre de chaussures ou à se promener en bas de laine !

+ ÉCONOMIQUE

Les compressions budgétaires incitent à générer des économies grâce à l’achat de produits nettoyants moins agressifs et la diminution des coûts d’entretien. De plus, le temps d’entretien des planchers étant réduit, le personnel du Service de l’entretien ménager pourra se consacrer à d’autres tâches.

+ ENVIRONNEMENTAL

Le Cégep Limoilou se veut un établissement où évolue une communauté écoresponsable, les nombreuses certifications environnementales qu’il détient en témoignent. Cette nouvelle initiative est un pas de plus pour minimiser son empreinte environnementale. D’emblée, une économie notable d’eau destinée à l’entretien est anticipée. En outre, les couvre-chaussures offerts pendant le projet-pilote sont réutilisables et compostables.

+ TENDANCE

Cette mesure se veut exemplaire pour des lieux inédits.Habituellement portés à l'hôpital, dans des laboratoires ou chez le dentiste, il n'y a pas de limite de lieux où ils se révèlent utiles – Sky's the limit ! L’expérience que tente le Cégep Limoilou pourrait intéresser les musées, les bibliothèques, les lieux gouvernementaux ou les bâtiments sacrés qui pourraient eux aussi protéger leurs planchers étincelants en proposant des couvre-chaussures aux visiteurs.

Enfin, si l’expérience est concluante, le Cégep Limoilou pourrait utiliser ces couvre-chaussures pour promouvoir son image de marque en ajoutant le logo directement sur les couvre-chaussures, ces petits bateaux bleus pourraient même devenir rouges.

Il s’agit d’une mesure qui, souhaitons-le, n’aura que des retombées positives pour l’hygiène, l’entretien et le développement durable. Les économies réalisées seront réinvesties pour les étudiants. D’ailleurs nous sommes plongés dans un premier projet en ce sens, alors que nous prévoyons l’installation d’aquariums dans les espaces de détente des deux campus. En effet, en regardant évoluer les poissons, les étudiants vivraient une « distraction positive » stimulant ainsi la performance intellectuelle comme le démontrent les nombreuses études sur la réussite !

Serge Dupuis

Directeur des services administratifs

Les étudiants seront invités à personnaliser les couvre-chaussures dans le cadre d’un concours et le prix Ariel destiné aux femmes de même que le prix Filet remis aux hommes couronneront les couvre-chaussures les plus originaux.

Le port de couvre-chaussures est un projet pilote qui se tient uniquement en cette journée du 1er avril 2016. S’il se révèle porteur, le Cégep adoptera cette pratique dès l’année scolaire 2016-2017.


Poisson D'avril
Joueur de tours professionnel
Département des plaisanteries
comments powered by Disqus