« Vitaminer » sa volonté

Vitamines

Dans un premier article, l’équipe du Centre d’aide à la réussite se penchait sur le phénomène de la procrastination ou l’art de reporter ce qui pourrait (ou devrait) être fait maintenant. Penchons-nous maintenant  sur les solutions possibles pour « vitaminer» sa volonté et combattre la procrastination.

Certains auteurs soutiennent que l’on doit voir la volonté comme un muscle. Il faut l’entrainer et à force d’entrainement, les bonnes habitudes s’installent. La volonté devient musclée.

Alors, que fait-on pour s’aider à combattre l’ennemi?

  • Ne pas se faire confiance quand  lorsque l’idée nous vient de  reporter (!) : on se roule les manches et on commence maintenant!
  • Décomposer les travaux et projets intimidants (travail long, dissertation, exposé oral) en une série d’étapes claires et concrètes.
  • Organiser sa vie d’une façon telle qu’il n’est pas nécessaire de faire preuve d’une volonté extraordinaire : développer une routine astucieuse avec des habitudes d’étude automatiques (horaire de base avec des moments d’études ciblés que l’on respecte).
  • Se vider l’esprit en mettant sur papier ou sur les appareils mobiles les tâches (oui l’incontournable liste) et se faire des horaires détaillés qu’il faut suivre.  Prévoir des rappels.
  •  Se récompenser après avoir fourni  l’effort. Sans culpabilité, c’est bien meilleur!
  • Croire fermement en ses projets.
  • Finalement et encore, commencer maintenant !
  • Clin d’œil

25 mars : journée mondiale de la procrastination. Certains proposent de reporter la journée au lendemain!!!

Lundi prochain, 3e et dernier texte de la  série : Quelques facteurs qui jouent  à cache-cache avec l’art de remettre à demain.

À bientôt,

Caroline Villeneuve

Coordonnatrice Profweb

Profweb

(Secrétaire: Nancy Anctil, poste 3540)


comments powered by Disqus

Partager cette page :